Souvent redoutée, la pose de carrelage est pourtant accessible à tout bon bricoleur. Il y a certes quelques règles de base à respecter, mais ce type de travaux est loin d’être insurmontable.

Pour une pose de carrelage réussie et sans encombre réunissez les bons outils, ne lésinez pas sur la préparation, suivez les étapes une à une, et surtout, lisez avec la plus grande attention cette check-list de toutes les choses à ne pas oublier. À savoir : que vous décidiez de poser des dalles de carrelage au mur ou au sol, dans une salle de bain ou dans une cuisine, votre plus grand atout sera la minutie ! Vous êtes prévenu. Voici donc tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.
Objectif : être suffisamment bien préparé pour remettre en état votre nouvelle demeure dans la joie et la bonne humeur.

Pensez à votre confort : prévoyez des genouillères

Vérifiez que votre sol est conforme et apte à recevoir du carrelage, sinon bonjour les dégâts !

Choisissez des produits adaptés et de professionnels : pas d’improvisation et d’approximation possible. La pose de carrelage doit se faire dans les règles de l’art sinon vous risquez la catastrophe.

Pour le sol, utilisez du carrelage adapté et évitez la faïence, beaucoup trop fragile et plus adaptée aux poses murales en intérieur. De la même manière, vérifiez bien la colle que vous utilisez : elle doit pouvoir supporter de lourdes charges

Que vous posiez du carrelage au mur ou au sol : préparez-bien le support. Il doit être plat, propre et en bon état.

N’ignorez pas le calepinage : il est indispensable de réaliser un plan de pose avant de démarrer vos travaux. Il vous aidera à déterminer le point de démarrage et les endroits de coupe. Il sera donc utile d’un point de vu esthétique et économique !

Faites les coupes dans des zones cachées de la pièce pour qu’elles se voient le moins possible. Une astuce : pour faciliter vos découpes, vous pouvez laisser trempez 10 minutes les carreaux de carrelage dans de l’eau.

Tout se joue avec les premiers carreaux ! Soyez donc précis et plein de dextérité.

Commencez votre pose soit en partant du centre, soit en commençant le long du mur du fond (la seconde option est la plus facile, on dit ça, on dit rien).

Pour les petites surfaces, encollez le carreau plutôt que le sol et pour les carreaux supérieurs à 20 cm, réalisez un double encollage.

Pour les petites surfaces, encollez le carreau plutôt que le sol et pour les carreaux supérieurs à 20 cm, réalisez un double encollage.

Tout au long de la pose, prenez le temps de vérifier régulièrement l’alignement du carrelage avec une règle de maçon (au sol) ou d’un niveau à bulle (au mur).

Pensez aux joints de dilatation qui assurent une marge de mouvement aux dalles et qui sont donc in-dis-pen-sa-bles.

Une fois votre pose finie (bravo ! ), prenez le temps de bien nettoyez. Commencez par raclez l’excédent du mortier à joint. Puis, supprimez la laitance due aux remontées de ciment (le voile blanc à la surface du carrelage) en nettoyant avec un produit adapté comme Supprim’ Laitance et Voile de ciment de la gamme Gros Travaux de Spado.
Que la force soit avec vous !